ACTUALITES Concours

""Construction de logements locatifs sociaux à Crolles" "

Publié le 10/04/2014 à 9h25



La Construction de logements locatifs sociaux à Crolles a reçu le laurier de la construction bois 2014 dans la catégorie logements collectifs réalisations
Projet présenté par : Alain Rimet Architecte

Ce projet consisite en la création de deux bâtiments d’habitation comprenant au total 14 logements et 4 garages.
L’implantation des bâtiments prend en compte les objectifs environnementaux (BBC et QEB région basse consommation) et leur insertion dans le site.
Les bâtiments sont composés :
- de volumes compacts largement ouverts au sud comportant les logements
- de deux superstructures en bois, l’une au nord regroupant les coursives et les escaliers d’accès aux logements, l’autre au sud offrant des terrasses aux logements.
Ces principes de composition permettent de minimiser le volume chauffé et d’optimiser les apports

 

Retrouvez ce projet détaillé dans le livre numérique tome 1 tome 2

 

Photo-cr233;dit-photo-Alain-Rimet-1

Photo-cr233;dit-photo-Alain-Rimet-2

Photo-cr233;dit-photo-Alain-Rimet-3

Photo-cr233;dit-photo-Alain-Rimet-5

Photo-cr233;dit-photo-Alain-Rimet-6-R233;cup233;r233;

Lauréat suivant





Maison du parc naturel régional du Gatinais français, Milly-la-Forêt

Publié le 10/04/2014 à 9h40

Maison du parc naturel régional du Gatinais français, Milly-la-Forêt

La maison du parc naturel régional du Gatinais français, Milly-la-Forêta reçu le laurier de la construction bois 2014 dans la catégorie bâtiments d'activités réalisations
Projet présenté par : Agence Joly&Loiret - www.jolyloiret.com

 

L’intention conceptuelle est ici d’abord une intention contextuelle.
Le projet est construit autour de la morphologie spécifique du site. Il s’en inspire.
Milly-La Forêt, village d’histoire ; pour notre projet de la Maison du Parc, il y a naturellement continuité des typologies et profils ruraux, des paysages typiques : murs et murets ininterrompus de grès clairs, alternance des façades et pignons sur rue, sols et caniveaux de pierres, portails et volets de bois, toitures de tuiles plates.
Mais aussi références aux séchoirs à plantes aromatiques, tinctoriales ou médicinales, aux paysages du Gâtinais, fabriques de saveurs, de couleurs et de guérisons ; paysages sauvages ou de cultures dont notre jardin est le reflet.
Le projet en ressort très compact, grâce à une minimisation des surfaces de sols et de façades, et de forme simple dans une unité de volume et d’aspect.
Sa position est déterminée dans un respect des règlementations à la fois urbaines, de sécurité pompier et d’accessibilité handicapés. Le bâtiment se trouve ancré sur le mur mitoyen existant libérant un vaste espace à l’Est pour les aménagements extérieurs. Le caractère fermé du site est respecté tout en offrant une large ouverture possible entre la cour et le Boulevard grâce à la cour d’entrée pavée.
Les systèmes constructifs utilisés sont des systèmes éprouvés : murs de pierre en parement au RDC, châssis vitrés, murs et charpente à ossature bois. Ces derniers ayant l’avantage de la construction sèche et de la préfabrication en atelier en termes de finition, de chantier propre et de rapidité d’assemblage. Au centre du bâtiment, un grand voile de terre crue, colonne vertébrale du projet, apportera chaleur visuelle et inertie thermique.
Ce mur fait partie des dispositifs environnementaux passifs (bioclimatiques) intégrés au bâtiment afin de minimiser les consommations énergétiques, la maintenance et l’entretien : inertie thermique, forte isolation de laine de chanvre croisée (25 à 30cm), protections solaires fixes et mobiles, implantation générale du bâtiment Est-Ouest, organisation interne selon l’orientation et les vues et principes de ventilation naturelle traversant permettent un confort d’hiver et d’été accrus. En complément, des systèmes actifs sont mis en oeuvre comme la chaufferie bois accessible au public installée dans la grange sur le Boulevard Lyautey, une centrale double flux à récupération de chaleur, des luminaires basses consommation sur détecteurs de présence ou encore des systèmes économiseurs d’eau, le tout relié à un système de gestion du bâtiment centralisé qui pourra se situer à l’accueil et être visible du public.
Le fonctionnement du projet est par ailleurs facilité par une organisation claire. Au nord les accès et les espaces « publics » intérieurs en double hauteur et en continuité avec la cour pavée donnant sur l’accueil. Au sud la zone de travail et ses services. Dans les bureaux et les espaces de vie (espace salon en mezzanine et espace personnel au RDC), la qualité et le confort visuel, acoustique et olfactif ont été privilégiés. Les circulations éclairées naturellement par des ouvertures zénithales à l’ouest et aux trémies ouvertes sur la circulation qui transforment le couloir de l’étage en véritable passerelle baignée de lumière et permettent d’éclairer naturellement le couloir du RDC. Ceux-ci, plus larges que la norme, font le lien entre les espaces servants (archives, copies, sanitaires…) et les espaces servis (espaces de travail cloisonnés et flexibles) donnant sur le grand jardin constitué d’arbres et de plantes d’essences locales.

 

Retrouvez ce projet détaillé dans le livre numérique tome 1 tome 2

 

01 DENANCE JOLYLOIRET MLF1

06 SJOLY JOLYLOIRET MLF1

07 DENANCE JOLYLOIRET MLF1

13 DENANCE JOLYLOIRET MLF1

14 DENANCE JOLYLOIRET MLF1

Lauréat suivant





""Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) du Morbihan" "

Publié le 10/04/2014 à 10h04



La Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) du Morbihan a reçu le laurier de la construction bois 2014 dans la catégorie Equipement public projet
Projet présenté par : AIA Associés - www.a-i-a.fr

 

Situé en promontoire sur les hauteurs de Vannes, la DDTM amorce l’élan de renouveau du quartier avec un projet en bois (structure et façades) particulièrement performant en terme d’insertion paysagère et de construction environnementale. La volumétrie élancée du bâtiment constitue un repère urbain symbolisant la mutation de ce secteur de la ville depuis la voie ferrée et la route. L’inclinaison modulable des brise-soleil verticaux de l’enveloppe de bois crée une variation d’apparences.
Des terrasses extérieures sont disséminées sur l’ensemble des niveaux.

Retrouvez ce projet détaillé dans le livre numérique tome 1 tome 2

 

DDTM---AIA---Pers-02-copyright-Charles-Wallon

DDTM--AIA--Pers-03-copyright-Charles-Wallon

Lauréat suivant






33 Page(s) :

Votre devis maison bois

 
Aucun produit

Total 0.00€
Découvrez
le numéro
actuellement
en kiosques
cliquez ici

Chargement
Inscription à l'annuaire
PROFESSIONNELS,
INSCRIVEZ-VOUS
DANS NOS ANNUAIRES

Découvrez
le hors-série
actuellement
en kiosques
cliquez ici

Claire Louvard et Sébastien Viala sont tous les deux anciens élèves de l'École supérieure du Bois (promotion 72, diplômés en 2008) à Nantes, ils ont quitté leur poste respectif de conducteur de travaux et de chargé d'affaires, pour un tour du monde d'un an. Nous vous proposons de les suivre à la découverte de la construction bois autour du monde. Cinquième étape : Argentine et Brésil.